Instaurer un dialogue respectueux entre auteurs et victimes d’infractions pénales

La justice restaurative intégrée dans la loi française en août 2014, et venant en complémentarité au système pénal, a pour principe de faire rencontrer infracteurs, victimes, proches et société civile. Au delà de l’apaisement, la prise de conscience et la compréhension mutuelle, un des principaux objectifs est le rétablissement de l’harmonie sociale. C’est pourquoi la présence des bénévoles aux côtés des personnes concernées par le crime est essentielle.

Le Service Régional de Justice Restaurative (Ile de France) de l’APCARS souhaite continuer à développer le panel de mesures (RCV, CDV, médiation restaurative, conférence restaurative, CSR, CAR).

Ce projet a été repéré par nos Marcheurs sur le terrain dans une logique d’illustration. Il n'a pas de lien avec la République en Marche.

Je participe à la justice restaurative
Vous avez repéré un autre projet inspirant ? Je propose un contenu